Les Voyages d’Angèle est un réseau d’agences présent essentiellement en Asie du Sud Est, mais aussi, depuis peu, au Japon. Nos sociétés ont beau être de droit local, le fait que nous proposions nos voyages aux marchés européens – essentiellement le marché francophone et espagnol – nous impose de nous soumettre volontairement aux Directives Européennes relatives à l’activité d’agent de voyage.

En ce sens, nous avons l’obligation de garantir la totalité des fonds déposés.

Qu’est-ce que la garantie totale des fonds déposés (GTFD) ?

C’est une obligation de garantir l’ensemble des paiements anticipés des voyageurs (acomptes et soldes), lesquels sont mobilisés par l’agence afin de sécuriser les réservations.

La garantie totale des fonds déposés est donc un mécanisme de protection du voyageur. Elle impose à notre société une gestion particulière des fonds – notamment des acomptes -, ainsi qu’un devoir de transparence. Elle nous incombe aussi d’effectuer un rapport financier auprès de nos partenaires – notamment Evaneos.

Dans le cas des Voyages d’Angèle, l’intégralité des acomptes versés par les voyageurs est reversée et protégée sur des comptes à terme.

C’est ce qui a permis à notre société de traverser l’épreuve du Covid : aujourd’hui, tous nos clients dont le projet initial de voyage avait été remis en question par la pandémie ont récupéré leur acompte d’une manière ou d’une autre : soit ils ont été remboursés, soit ils ont finalement effectué leur voyage, ou alors ils sont sur le point de le faire cette année, ce qui représente deux dossiers seulement.

Il est également important de noter que si cette garantie engendre pour la société des coûts supplémentaires, ceux-ci ne sont pas refacturés aux voyageurs.

Comme la garantie du taux de change, la garantie totale des fonds déposés contribue à assurer une expérience de voyage sans tracas à nos clients”, souligne Olivier Rymer, directeur général du groupe Asia My Way – Les Voyages d’Angèle.